LES NUITS ANTICIPÉES 2



Stéphane Bouquet

+

Marcel Devillers



SAMEDI 28 AOÛT

19:00

 

     Stéphane Bouquet est écrivain, scénariste, critique, traducteur, il a publié plusieurs livres de poésie et autour de la poésie (notamment, Les Amours suivants et Vie commune, ed. Champ Vallon, 2013 et 2016, La Cité de Paroles, ed. Corti, 2018).

 

    Dans "La Cité de Paroles", Stéphane Bouquet parle de l'idée que les poèmes ne sont pas des choses sacrées ou ésotériques, mais qu'ils sont au contraire les moyens de la conversation, du partage et du laisser-aller. Ils doivent selon lui s'efforcer d'être aussi futiles qu'une conversation à propos du temps qu'il fait : suffisamment variables pour se renouveler indéfiniment. 

    À l’occasion de sa conférence à Bagnoler, et dans le prolongement des idées qu’il développe dans ce livre, il parlera de la manière dont la poésie moderne a à voir avec la subjectivation (la construction de la subjectivité), et évoquera notamment l'œuvre du poète américain Paul Blackburn. Il abordera aussi la question de la météo dans la poésie : 

 

« En parlant météo, on dépose les armes du langage, on fait simplement l’épreuve commune du temps qui passe et qui change. Le langage se met alors à remplir son meilleur office : il devient sans sujet, le simple capteur de la ductilité de la vie elle-même, un enregistreur des sensations et des émotions. » 

Marcel Devillers, Contes de l’asphalte + poèmes de Paul Blackburn, lecture

Bagnoler

Marcel Devillers, Contes de l’asphalte + poèmes de Paul Blackburn, lecture

Bagnoler

Stéphane Bouquet, La cité de paroles, conférence

Bagnoler

Stéphane Bouquet, La cité de paroles, conférence

Bagnoler